Formules de protections contre le mauvais oeil 🧿

Formules de protections contre le mauvais oeil 🧿

de lecture

Les incantations contre le mauvais oeil en Grèce

 

En Grèce, il existe plusieurs façons de rejeter l’oeil. La première, sous forme d’incantations, représente la façon la plus mystique de le chasser et est encore très pratiquée en Grèce.

L’incantation la plus connue pour rejeter l’oeil en Grèce se nomme xematiasma ( ou ξεμάτιασμαen Grec). Dans ce processus, le "guérisseur", généralement un parent plus âgé et du sexe opposé, récite à voix basse une prière secrète transmise de génération en génération. Cette prière ne doit jamais être révélée, car ceux qui  oseraient la répéter perdraient immédiatement leur capacité à contrer le mauvais oeil. 

Il existe plusieurs versions de cette prière mais voici la plus connue : 

"Sainte Vierge, Notre-Dame, si [insérer le nom de la victime] souffre du mauvais oeil, libère-la". 

Pour être efficace, la prière doit être répétée trois fois. Selon la coutume, si l'on est vraiment atteint par la malédiction, la victime et le "guérisseur" se mettent alors tous deux à bailler fortement. Dans ce cas le "guérisseur" doit faire trois fois le signe de la croix et trois crachats en l'air.

Un autre type de "test" mystique très populaire est utilisé pour détecter si le mauvais oeil a été jeté. Le “test de l’huile” qui existe en de nombreuses variantes.

Dans la plus populaire, le test consiste à mettre une goutte d'huile d'olive dans un verre d'eau, généralement bénite. Si la goutte flotte, alors cela signifie qu'il n'y a pas de malédiction. En revanche, si la goutte coule, cela signifie que le mauvais oeil a bel et bien été jeté.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.